AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Time of Shadows
Time of Shadows est désormais sur

Partagez | .
 

 Certains souvenirs peuvent être douloureux (One Shot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John T. Weaver
Admin
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 23/03/2013

Do you know me ?
Clan: Humain
Mes relations:

MessageSujet: Certains souvenirs peuvent être douloureux (One Shot)   Lun 9 Sep - 22:30


Certains souvenirs peuvent être douloureux

Depuis son agression, John avait repris le travail très rapidement. Même un peu trop selon son médecin. Mais il était loin d'être le genre d'homme à rester allonger dans un lit d’hôpital pour quelques petits bobos. Après une bonne semaine de repos forcé, le policier reprit son service au commissariat de Forks, même si les missions sur le terrain allaient devoir attendre une semaine de plus. Pour l'instant, on le cantonnait à la paperasserie administrative. Pendant qu'il s'occupait à prendre les plaintes des vieilles dames à qui ont avait volé un pot de fleurs ou un nain de jardin, John se forçait à faire travailler sa mémoire pour que ses souvenirs finissent par revenir, mais sans véritable succès.

Les semaines passèrent et le train train quotidien se réinstalla dans la vie de John. Forks n'était pas une ville avec dix délits  ou crimes à la minute. Les délits de fuite qui se transformaient en course poursuite dans les rues de la ville n'arrivaient pas fréquemment. Mais aujourd'hui, les malfaiteurs avaient envie de déroger à la règle.

Les dix heures du matin n'avaient même pas encore sonné que l'on venait de signaler le braquage de la bijouterie du centre ville et les braqueurs venaient tout juste de prendre la fuite. John et son coéquipier étaient de patrouille ce jour là et avaient vite repéré les suspects dans une berline noire, vitres teintées, fonçant à toute vitesse dans les rues étroites de la petite ville. Toutes sirènes hurlantes, John écrasa le champignon et poursuivit les braqueurs. Le policier sentit une décharge d'adrénaline lui monter tandis que la vitesse du véhicule se faisait de plus en plus rapide.

Après une vingtaine de minutes, les braqueurs rentrèrent en collision avec un lampadaire ce qui les força à quitter le véhicule. John pila et son collègue descendit pour poursuivre à pied. Pour sa part, il reprit la voiture en essayant de les prendre à revers. Mais ce qu'il n'avait pas prévu, c'est qu'ils étaient bien armés. Alors que le shérif tournait en trombe dans une ruelle, un des malfaiteurs l'attendaient, armé d'une Kalachnikov, lui faisait face et ne trouva rien de plus amusant que viser les pneus alors que le véhicule était encore à pleine vitesse. John alla finir sa course dans un mur. Plus de peur que de mal. Juste de la tôle froissée car l'airbag avait bien fait son œuvre mais l'arrière de sa tête avait tout de même bien tapé sur l'appui tête. Le braqueur avait eu le temps de prendre la poudre d’escampette. John mit du temps à refaire surface mais cet accident allait lui permettre de remettre ses idées en place. Tandis qu'il refaisait surface, des souvenirs du passé lui revenaient en mémoire. Mais surtout, cette fameuse nuit. La nuit de son agression. Il se souvenait de sa ronde vers l'orée de la forêt. Une silhouette penchée sur une autre à terre, se retournant vers le shérif et son visage lui apparut très clairement. C'est alors que John finit par refaire totalement surface et ses premiers ne furent pas des plus doux.


« L'enfoiré !! »

Cet homme qui lui était apparut, était celui qui lui avait rendu visite à l’hôpital, se faisant passé par un des ami de la personne qui lui avait conduit. Il s'était bien fait avoir. Il s'était surtout joué de lui mais désormais, il n'allait pas le rater.

C'est alors que son collègue le retrouva et l'aida à sortir de ce qu'il restait de la voiture. Mais alors que celui ci comptait bien l'amener à l’hôpital, John ne fut bien sur pas de cette avis. Il avait juste une bosse sur la tête, ça n'allait pas le tuer. Titubant, il était bel et bien décidé à rentrer au commissariat même à pied. Il avait un compte à régler avec ce meurtrier. Sur le chemin, il fut prit en stop par une autre voiture de patrouille qui le ramener au quartier général. Après un rapide passage par la trousse de premiers soins, il partit voir le responsable des portraits robots avant que son souvenir ne s’efface de trop. Son rapport sur le braquage de la bijouterie allait devoir attendre.

Après une bonne heure, le portrait était enfin réalisé, un petit tour dans la base de données s'imposait mais aucun nom de sortit. Mais au moins, cet homme avait un visage et il allait se retrouver placarder sur tous les murs de la ville.


© MISE EN PAGE PAR TAZER.



    Avatar by MandinouxGif by Fu-dragon.LJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Certains souvenirs peuvent être douloureux (One Shot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Jour 3] Certains mots peuvent en cacher d'autres.
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦
» Les Limbes des souvenirs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time of Shadows - Twilight RPG :: Forks :: Axes routiers :: Rues-