AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Time of Shadows
Time of Shadows est désormais sur

Partagez | .
 

 On ne peut jamais être tranquille [PV Fred]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John T. Weaver
Admin
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 23/03/2013

Do you know me ?
Clan: Humain
Mes relations:

MessageSujet: On ne peut jamais être tranquille [PV Fred]   Mar 2 Avr - 22:52

John ne vit rien du voyage qui l'avait emmener des bois jusqu'à l’hôpital de Forks. Quand il ouvrit les yeux, il était dans une chambre d'hôpital avec peu de souvenirs de ce qui lui était arrivé. A son réveil, John fut complétement perdu. La dernière chose qu'il se souvenait, c'est quand il quitta sa maison pour aller au commissariat de bon matin comme il le faisait depuis plusieurs années. Selon ce qu'on lui avait raconté, un jeune homme l'avait amené à l'hôpital après l'avoir trouvé dans un sentier menant dans les bois. Qu'est-ce qu'il pouvait bien faire par là à la nuit tombée. Peut-être qu'on l'avait envoyé là bas et qu'il s'était fait attaqué par un ours ou un animal sauvage qui passait par là. Mais dans ce cas là, pourquoi était-il sortit de sa voiture s'il ne faisait que patrouillait. Tant de questions qui pour l'instant était sans réponse.

Le médecin qui s'occupait de son cas espérait que ce soit une amnésie passagère, du au fait qu'il avait reçu un énorme coup sur la tête, provoquant chez lui une commotion cérébrale qui allait se soigne avec le tête. Pour son épaule, cela risquait d'être un peu plus long. La chose lui avait complétement disloquer l'épaule. Il fallait que les os se reforment et de la rééducation allait être nécessaire. Mais pour l'instant, il planait totalement. Les médecins l'avaient bourré d'anti douleur. Comme ça, il pouvait se reposer désormais. Mais c'était sans compter sur son infirmière qui venait voir si tout allait bien toute les heures. Pas facile de se reposer en étant toujours dérangé.

Mais alors qu'il avait tout de même réussit à côtoyer Morphée pendant deux petites heures, on vint encore le déranger. Mais ce coup ci, ce ne fut pas l'infirmière. John se réveillait doucement quand il entendit que l'on frappait à sa porte. Quand la porte fut ouverte, John vit un jeune homme d'une vingtaine d'années dans l’entrebâillement de la porte de sa chambre. Peut-être était-ce lui qui lui avait sauvé la vie en l'emmenant à l'hôpital. John avait beau chercher dans sa mémoire, il ne voyait que cette explication car la visage du jeune homme ne lui disait vraiment rien.


"Qui êtes-vous ?"

Cette question lui paraissait la plus judicieuse à ce moment précis.



    Avatar by MandinouxGif by Fu-dragon.LJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred A. Swanson

avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 14/03/2013
Localisation : Nomade temporairement établi à Forks

Do you know me ?
Clan: Nomade
Mes relations:

MessageSujet: Re: On ne peut jamais être tranquille [PV Fred]   Mer 3 Avr - 21:26


Fred n'était entré dans la pièce que quand le shérif lui en avait donné l'autorisation et, immobile à quelques mètres de son lit, il avait attendu de voir quelle serait sa réaction quand ses yeux se poseraient sur lui. A sa grande satisfaction, il n'avait pas semblé le reconnaitre...

- Je suis l'ami du garçon qui vous a trouvé sur le sentier, je viens prendre de vos nouvelles.

Sans se départir de l'air innocent qu'il arborait depuis qu'il avait pénétré dans l’hôpital, il avait fait quelques pas en direction du malade. Il lui aurait bien tendu la main pour le saluer mais la température de sa peau risquait fort de le pousser à se poser des questions si bien qu'il s'était abstenu de le faire.

- Je ne serai pas long, la personne de l'accueil m'a prévenu que vous aviez besoin de repos.

Il avait jeté un coup d’œil aux blessures de l'homme comme s'il les voyait pour la toute première fois avant de grimacer :

- Est-ce que vous vous souvenez de ce qui vous est arrivé ?

Si les médecins pensaient qu'il avait été agressé par un humain, ils se montreraient sans doute plus méfiants qu'ils l'étaient dans la situation actuelle. Puisque le modificateur n'avait pu raconter qui avait agressé son protégé, ils pouvaient très bien supposer qu'il avait croisé un ours ou une autre bête féroce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John T. Weaver
Admin
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 23/03/2013

Do you know me ?
Clan: Humain
Mes relations:

MessageSujet: Re: On ne peut jamais être tranquille [PV Fred]   Ven 12 Avr - 21:20

John avait pour habitude d'être assez suspicieux mais pour le coup, il allait le croire. Pourquoi faire le contraire de toute façon. La jeune homme avait l'air d'être tout à fait honnête. Et pourtant, si John connaissait la véritable identité de son visiteur, même blessé, il se serait levé de son lit pour aller à sa poursuite.

"Vous pourrez remercier votre ami pour moi. Juste au cas où je ne le verrai pas. Je lui dois la vie."

Oui ceci était une phrase tout ce qu'il y avait de plus cliché mais elle résumait tout de même bien la situation. Non, John n'était pas un monsieur cliché. Il trouvait juste que cette phrase sonnait bien. John espérait que la personne qui l'avait transporté à l’hôpital allait venir lui rendre visite pour essayer de comprendre ce qui lui était arrivé. Peut-être que cet homme avait vu quelque chose qui pourrait déclencher chez le policier un déclic pour se souvenir de son agression. C'est alors que le visiteur reprit la parole.

- Est-ce que vous vous souvenez de ce qui vous est arrivé ?

Pourquoi il fallait toujours que l'on pose la question de la mort qui tue. Bon, on ne lui avait certainement pas dit qu'il souffrait d'une amnésie. Le médecin qui s'occupait de son cas, n'avait pas à lui dire. Même s'il était l'ami de la personne qui lui avait sauvé la vie.

"Non pas du tout. Mon médecin pense que s'est à cause du coup que j'ai reçu derrière la tête. Il pense que la mémoire va peut-être me revenir mais sans grande conviction. Elle peux me revenir dans une heure comme dans un an."

C'est alors que John bloqua sur le visage du jeune homme en face de lui. Il était sur qu'il l'avait déjà vu quelque part mais il ne pouvait pas dire encore où. Il devait surement habité Forks et il l'avait surement rencontré au détour d'une rue ou dans un magasin.

"Dites moi, vous êtes sur qu'on ne c'est pas déjà rencontrés ?

John jouait avec le feu sans même le savoir. Déjà qu'il avait avoué qu'il allait peut-être retrouvé la mémoire un jou ou l'autre et maintenant, il osait lui demandé s'il ne s'était pas déjà vu. Il fallait espérer que le jeune homme ne démarre pas au quart de tour, de peur que John finisse par le reconnaitre.



    Avatar by MandinouxGif by Fu-dragon.LJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred A. Swanson

avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 14/03/2013
Localisation : Nomade temporairement établi à Forks

Do you know me ?
Clan: Nomade
Mes relations:

MessageSujet: Re: On ne peut jamais être tranquille [PV Fred]   Dim 28 Avr - 15:55

[ Toi aussi, dsl pour le temps de réponse =( ]


Le shérif avait continué de s'adresser à lui comme à un interlocuteur lambda. Soulagé, Fred s'était félicité d'avoir eu le bon sens de lui fracasser le crâne sur son pare brise avant de l'abandonner au modificateur qui l'avait sauvé. Il n'aurait pas à faire une autre victime que la jeune femme qui lui avait servi de repas ce soir là et cela l'arrangeait bien.

- Il serait bien resté pour prendre lui même de vos nouvelles mais il était attendu ailleurs. Je lui transmettrai vos remerciements, il sera heureux de vous savoir tiré d'affaire.

Le loup n'imaginait certainement pas qu'il aurait l'audace de suivre sa proie jusqu'à son lit d’hôpital sans quoi il serait resté à ses côtés pour le surveiller. Faire preuve d'une telle imprudence en ayant affaire à un vampire, dont il ignorait l'âge de surcroît, était toutefois assez idiot...

L'immortel avait écouté les explications du malade en se retenant de froncer les sourcils. Sa mémoire risquait de revenir ? Ça, c'était embêtant... Ne valait-il pas mieux qu'il le tue tout de même après tout pour éviter des ennuis dans le futur ? Sa dernière question, plutôt inattendue, l'avait poussé à se raidir et à envisager sérieusement de lui briser la nuque.

Fred défendait ses intérêts et son anonymat mais ôter la vie ne lui plaisait pas particulièrement si bien qu'il avait décidé de laisser une dernière chance à son interlocuteur.

- Je ne pense pas non...

Il s'était interrompu durant quelques secondes, avait fait mine de réfléchir puis il avait repris :

- Non vraiment, je ne vois pas. Cependant, il est possible que nous nous soyons croisés : Forks est une toute petite ville et j'imagine que votre métier vous pousse à y croiser pas mal de monde.

L'uniforme de John, bien que sale et abimé, avait été rangé par les infirmières dans un coin de la pièce, il n'était donc pas incohérent qu'il lui parle de sa fonction...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John T. Weaver
Admin
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 23/03/2013

Do you know me ?
Clan: Humain
Mes relations:

MessageSujet: Re: On ne peut jamais être tranquille [PV Fred]   Mer 29 Mai - 18:01

Malgré la réponse négative de la part du jeune homme, John était pourtant persuadé de l'avoir déjà vu. Mais comme venait tout juste de lui dire son interlocuteur, Forks était une petite ville et peut-être qu'il avait déjà rencontré le jeune homme lors d'une de ses patrouilles. De toute façon, le shérif n'avait pas envie de réfléchir vu le mal de crâne qui avait depuis qu'il s'était réveillé et ses souvenirs étaient toujours aussi fouillis. Il fallait espérer que tout lui revienne en mémoire assez rapidement. Mais heureusement pour le shérif qu'il n'avait pas tilté sur la personne qu'il avait devant lui sinon, il ne serait surement plus de ce monde.

"Vous avez surement raison."

Les deux hommes continuèrent à converser pendant quelques minutes avant qu'ils furent dérangé par une infirmière qui venait prendre des nouvelles du shérif. Cette gentille infirmière était spécialement détachée auprès de John pour qu'elle veille sur lui pendant son hospitalisation et sa convalescence. Le shérif Swan avait même demandé à un de ses collègues pour garder un œil sur la chambre de John juste au cas où son agresseur aurait une envie subite de finir son travail qui avait précédemment échoué.

Quand la douce infirmière prit quelques nouvelles de son patient, elle fit comprendre à son invité que les visites étaient terminées et qu'il devait laissé son patient se reposer, puis elle quitta la pièce laissant de nouveau les deux hommes ensemble. Alors que Fred allait quitter la chambre, John l'interpella.


"Remerciez encore votre ami pour moi."

Sur ces mots, Fred tourna les talons et prit la direction de la porte et quitta l’hôpital. Désormais, John allait pouvoir se reposer comme il se devait. Il se renfonça la tête dans son oreiller et ne mit pas longtemps à repartir dans les bras de Morphée.



    Avatar by MandinouxGif by Fu-dragon.LJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On ne peut jamais être tranquille [PV Fred]   

Revenir en haut Aller en bas
 

On ne peut jamais être tranquille [PV Fred]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On ne peut jamais être tranquille. [PV Noëlle]
» Amber - On peut m'adoucir, mais jamais me dresser...
» Comment peux-tu te connaître si tu ne t'es jamais battu ? | shane
» weronika ღ Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...
» Les aventuriers vont jamais tout droit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time of Shadows - Twilight RPG :: Forks :: Offices :: Hôpital-