AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Time of Shadows
Time of Shadows est désormais sur

Partagez | .
 

 Gabriel Blackburn ¤ Fiche terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Blackburn
Co-admin
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 12/03/2013

Do you know me ?
Clan: Bloody Vampire
Mes relations:

MessageSujet: Gabriel Blackburn ¤ Fiche terminée   Mer 13 Mar - 22:41


Gabriel BLACKBURN
138 ans (38 en apparence) ∞ Vancouver (Canada) ∞ Canadien ∞ Restaurateur ∞ Veuf ∞ Persuasion par le toucher ∞ Vampire Sanguinaire ∞ Jeremy Renner
« Tumblr »


✖ My Story ✖

Qui aurait cru que j'allais devenir un jour un vampire, et que j'allais vivre pour l'Eternité ? Pas moi, en tout cas pas à l'époque, quand j'étais humain. Au 19ème siècle, plus personne ne croyait aux contes de fée qui impliquaient des dragons, des sorcières et autres créatures étranges dont des vampires et des lycans. Je m'étais trompé. Ils existent vraiment depuis dieu sait quand. Et aujourd'hui, je fais parti de ces monstres de foire, mais je me rends compte de la chance que j'ai eu. Laissez-moi vous raconter mon histoire :

Je suis né le 03 mars 1872 à Granville, que vous connaissez sous le nom de Vancouver à partir de 1886, de parents qui ont fait fortune grâce à une scierie installée sur leur domaine, et qui était leur propriété. A cette époque là, tous ceux qui exploitaient le bois devenaient facilement riches, et la famille Blackburn n'y échappa pas. Autant dire que je n'ai pas eu une enfance malheureuse, au contraire. J'étais littéralement chouchouter, et c'était normal, j'étais le seul enfant de la famille. Celui qui hériterait du domaine, et bien que certains considéraient ma situation comme une prison dorée, ce n'était pas mon cas. J'aimais cette vie. Cependant, tout ne se passa pas aussi bien que prévu, car à mes quinze ans, la scierie commença lentement à faire faillite, l'exploitation du bois se déportait ailleurs, dans d'autres provinces du Canada. Ma famille ne devint pas pauvre, au contraire, mes parents avaient assez pour finir leur vie. Mais, l'entreprise dont je devais hériter était sur le point de disparaitre, alors j'ai du me prendre en main moi même. Après ma majorité, je quittai la maison, et je partis m'installer dans le centre ville de Vancouver. Après maintes recherches, je finis par trouver un petit travail. Et oui que voulez-vous, quand on naissait avec une cuillère en argent dans la bouche, on ne se préoccupe pas du tout du monde du travail. Et n'ayant aucune qualification particulière, je ne pouvais pas espérer un miracle. Je pris le premier emploi qu'on m'offrit : travailler dans un restaurant à nettoyer la vaisselle et faire le ménage. Un travail dégradant pour moi, mais devant prendre ma vie en main, je n'avais pas le choix. Le patron étant satisfait de moi, il décida de me confier d'autres tâches plus importantes, comme servir les clients dans la salle ou m'occuper du bar. Toutefois, ce fut en cuisine que je découvris ma véritable vocation. Contre toute attente, j'eus un talent certain pour préparer les plats et mitonner quelque chose de bon à manger. Le temps passa et je finis par devenir le chef en second de mon patron, ce dernier étant chef de cuisine et propriétaire du restaurant. J'avais peut être perdu mon héritage, mais j'avais trouvé un sens à ma vie, pour la plus grande joie de mes parents qui avaient peur pour moi.

A 31 ans, ma vie connut un nouveau tournant. Je rencontrai l'amour de ma vie : Emily McAlister, une cliente régulière du restaurant qui avait fait battre mon coeur dès le premier instant où mes yeux s'étaient posés sur elle. Et à force de la fréquenter et de discuter avec elle, je finis par la séduire. Après deux ans, nous finîmes par nous marier, je n'avais qu'une seule idée en tête, fonder une famille avec elle. Hélas, je n'eus aucun enfant, ma femme fit trois fausses couches, et elle désespérait de porter la vie un jour. Mais, malgré ça, je continuai à l'aimer de tout mon coeur. Bien que je ne devins pas père, j'étais l'homme le plus heureux du monde d'avoir une si merveilleuse créature dans ma vie. Visiblement, Dieu ne voulut pas que je connaisse le bonheur, car il bouleversa radicalement ma vie, en me volant la femme que j'aimais. Et le pire pour moi, ce dont je ne me pardonnerais jamais, ce fut que Emily mourut à cause de moi. Un soir, alors que j'étais le dernier à quitter le restaurant, j'effectuai la fermeture lorsque je me suis fait attaquer par un inconnu. Sur le coup, j'ai pensé à un animal qui me sautait dessus, mais c'était bien un homme. Incroyablement fort, il me renversa sur le sol, et me mordit dans le cou, me faisait crier de douleur. Mais, qui était ce fou ? Quelques secondes après m'avoir agressé, quelqu'un vint à mon secours, faisant ainsi fuir l'étranger. J'étais sain et sauf, mais le mal était fait. Je n'allais pas bien du tout, j'avais l'impression que mon corps était en feu. Mon sauveur tenta de m'emmener à l'hôpital, mais je refusai, préférant rentrer. J'espérai que mon agresseur n'ait pas de maladie qu'il m'aurait transmis en me mordant, comme la rage, et j'étais très loin de me douter qu'un venin coulait désormais dans mes veines pour me tuer lentement et douloureusement. Je me trainai dans les ruelles sombres, mais je n'atteins jamais ma maison. Je m'écroulai dans une rue déserte, et je souffris le martyre pendant de longues heures, jusqu'à ce que les ténèbres m'envahissent, me faisant perdre connaissance. Est-ce-que j'étais mort ? Ou simplement endormi ? Je finis par me réveiller avant le lever du soleil, mon corps me faisait très mal. J'étais en vie, j'étais alors soulagé. Cependant, j'ignorais encore que pendant mon inconscience, mon coeur s'était définitivement arrêté de battre, et que j'étais devenu un vampire. Un étrange sentiment m'envahit : la faim. Une faim insatiable, je n'avais jamais ressentit ça. Je rentrai alors chez moi, et ce fut à ce moment là que ma femme perdit la vie. Mon regard s'était posé sur son corps, elle était endormie dans le lit conjugale, attendant certainement ma venue. Une odeur atteint mes narines, je n'avais jamais senti ce parfum là auparavant. Tout se passa très vite. Je m'approchai d'elle, et guidé par un instinct et une envie que je n'avais jamais eu avant, j'attrapai Emily par les cheveux d'une main, l'autre venant la retenir vu qu'elle se débattait à son réveil, tentant de crier à l'aide et me suppliant d'arrêter. Je plantai mes crocs dans sa chair, à la base du cou, et je suçai son sang si délicieux, ce qui était à l'origine de cette merveilleuse et tentante odeur alléchante. Je n'en revenais pas, j'étais entrain de me nourrir, et à fur et à mesure que je vidais le corps d'Emily de son sang, je sentis sa vie s'enfuir jusqu'à ce qu'elle meurt dans mes bras. La relâchant, je me rendis compte de mon geste, un hurlement de douleur traversa mes lèvres, déchirant le silence de la maison. Je venais de tuer ma femme, l'amour de ma vie. Je ne pouvais pas rester ici, on allait m'accuser du meurtre de mon épouse, et même si c'était vrai, je devais fuir. En quittant la maison, je tombai sur notre voisin qui, alerté par des cris, était venu voir ce qui se passait. Lorsqu'il croisa mon regard rouge sang, il eut la peur de sa vie et hurla de terreur. Prenant mes jambes à mon cou, je fis demi tour et je m'enfuis aussi vite que je pouvais, sans me rendre compte que ma vitesse de déplacement était anormalement élevée. Ce qui était tout à fait normal, je compris bien des semaines plus tard ce que j'étais devenu. Je n'étais plus un humain. J'étais devenu un vampire.

Ma période d'errance commença alors. Je passai une grande partie de ma nouvelle vie au Canada, perdu dans les terres reculées, ne m'approchant jamais des grandes villes. L'appel du sang était trop fort pour moi, j'avais beaucoup de mal à y résister, et étrangement, je n'aimais pas tuer les humains. Allez savoir pourquoi, mais je pense que à cette époque, même en étant un vampire nouveau né, le souvenir que je gardai de la mort de ma femme m'empêchait de devenir un monstre et de me laisser aller à mes pulsions de meurtrier. Je me nourrissais seulement pour survivre, chassant un humain de temps en temps dans les villages en pleine nuit quand la faim se faisait trop ressentir. Le reste du temps, je restai seul, isolé comme un ermite, luttant contre la tentation. Je mis beaucoup de temps à résister à cette faim insatiable, l'odeur du sang humain était vraiment très forte, et en sentir un à des kilomètres n'aidait pas du tout à résister. Mais, je finis par y arriver, me contrôlant peu à peu en présence de mortels pour ne pas leur sauter dessus. Bien qu'ayant ce contrôle, je ne parvins pas à m'intégrer aux humains et à vivre en ville. Et oui, voir un homme avec des yeux rouges et une peau qui brillait comme un diamant sous les rayons du soleil, on pouvait voir très clairement que quelque chose clochait. Je préférai donc rester dans mon coin, où je découvris que j'avais un pouvoir, celui de la persuasion par le toucher. Un pouvoir difficilement contrôlable, du moins au début. Mais, après un long moment, je parvins à le maitriser, ce qui me permis d'inciter les gens à faire ce que je voulais juste en les touchant, sans savoir que ce pouvoir marcherait moins bien sur les autres vampires plus forts que moi.

Bien des années plus tard, je fis une rencontre qui allait changer à nouveau ma vie, et ma vision des vampires. Un soir, tandis que je me nourrissais dans une ruelle sombre, une femme croisa mon chemin. Etrangement, elle n'eut pas peur de moi, là où les autres auraient fui en me voyant dans cet état. Mais elle, non. Au contraire, elle m'approcha. Je me rappelle très bien d'elle, elle était si douce et si gentille avec moi, alors que j'étais un monstre. Et pour cause, j'appris peu après qu'elle était elle aussi un vampire, le premier que je croisais depuis l'étranger responsable de ma transformation. Cependant, elle était différente de moi, surtout en voyant la couleur de ses yeux qui était tirée sur le jaune doré et non le rouge comme les miens. Je me souviendrais toujours de son nom quand elle s'est présentée à moi : Alice. Un élan de sympathie à mon égard ? Le fait que je sois un de ses semblables peut être ? Je ne le savais pas, mais quelque chose poussa cette jeune femme à m'aider et à me tenir compagnie. Alice et moi, nous étions devenus rapidement des amis proches, une complicité était née entre nous. Depuis la mort de ma femme, j'étais enfin heureux, ma route avait croisé la sienne, je n'étais plus seul. Il y avait cependant un détail qui chiffonnait Alice, c'était le fait que je me nourrissais de sang humain, contrairement à elle. Elle m'initia au régime végétarien, et ce fut très difficile pour moi. Il me fallut de nombreuses années pour y parvenir, je rechutai souvent, le sang animal ne me satisfaisait pas autant que le sang humain. Mais avec son aide, et parce que je ne voulais pas la décevoir, je parvins à adopter généralement son régime, au prix d'une énorme volonté, même si c'était difficile. Je restai plusieurs années à ses côtés, reprenant peu à peu goût à la vie en sa compagnie, j'étais très attachée à elle. Mais un jour, Alice m'annonça qu'elle devait partir en quête d'un autre vampire, celui avec qui son Destin semblait être lié. Ce fut un déchirement pour moi, mais je fus obligé de la laisser s'en aller. Je dois avouer qu'à ce moment là, je ressentis une pointe de jalousie à l'égard de ce vampire mâle. Non pas que j'étais amoureux d'Alice, mais je tenais beaucoup à elle, et ce vampire me l'enlevait. Après son départ, me retrouvant seul, je n'avais plus de volonté ni la force de me battre. J'avais encore perdu quelqu'un que j'aimais. Oubliant tout ce que j'avais appris avec Alice, je replongeai dans la chasse et me nourris à nouveau de sang humain. J'avais gouté au régime végétarien parce que mon amie avait été là pour me soutenir. Maintenant qu'elle n'était plus là, je ne voyais pas l'intérêt de continuer à lutter contre l'odeur alléchante du sang des mortels. Déjà qu'en sa présence, j'avais eu du mal à y parvenir, alors en son absence, c'était impossible pour moi de continuer. Je ne parvins pas à lutter, alors j'y replongeai tête la première, gardant quand même mon envie de tuer seulement pour me nourrir et non pour le plaisir comme mes semblables le faisaient.

Le 20ème siècle approchait maintenant à son terme, et je visitai les USA depuis quelques années. Grâce aux nouvelles technologies et créations des humains, tout était fait pour que je puisse me mêler à eux sans trahir qui j'étais. Rien que pour mes yeux, les mortels avaient inventé quelque chose de révolutionnaire. Ainsi, je pus mettre en permanence des lentilles de couleur bleue, afin de dissimuler le rouge sang de mes iris. J'évitais soigneusement de sortir à l'extérieur lorsqu'il y avait du soleil. Et grâce à tout ça, je pus presque vivre comme un humain, même dans une grande ville. Je continuai toujours à tuer pour me nourrir, j'avais un important self contrôle qui m'évitait de me jeter sur mes proies quand la faim était encore supportable. On aurait pu croire que j'étais humain. Je retrouvai alors ma passion : la cuisine. A force de travailler dans les restaurants, je finis par devenir chef, et même propriétaire de mon propre restaurant. Je me spécialisai dans la cuisine italienne, et bien que la nourriture humaine n'apportait rien du tout à mon organisme, j'étais relativement doué pour nourrir les mortels. Je fis peu à peu fortune, bien que je ne connus pas la richesse de mes parents. Mais, je pus acheter quelques restaurants à travers les Etats Unis, et même au Canada, mon pays natal. Mes pas me menèrent dans une petite ville de l'Etat de Washington, à Forks, une ville tranquille où je pus m'installer et ouvrir un nouveau restaurant. Une ville qui me convenait parfaitement car elle était peu ensoleillée, ce qui me permis de sortir dehors comme les humains. Et pour l'été, je trouvais une excuse en prétextant partir en vacances, comme ça je fuyais le soleil. Quelle étrange coïncidence car, dans cette petite ville, je pus retrouver Alice, son vampire adoré ainsi que sa famille. Heureux de l'avoir retrouvé, je ne voulais plus la lâcher dorénavant. Même en sa présence, je continue de garder les lentilles de couleur, je ne voulais pas voir la déception dans son regard de voir que je me nourrissais à nouveau de sang humain. Elle était mon amie, mais je continuais à lui mentir. J'espérais qu'elle ne découvre jamais la vérité, et je décidai de m'installer définitivement à Forks. J'appris qu'une guerre avait failli éclater entre la famille et les alliés d'Alice, contre un clan de vampires sanguinaires venus d'Italie, les Volturis. Et aujourd'hui, ce clan faisait encore parler de lui. Personnellement, bien que je me nourrissais de sang humain, je ne prenais pas parti pour les Volturis, mais je n'étais pas contre eux non plus. Je préférais rester neutre, ce n'était pas ma guerre. Toutefois, s'ils décidaient de s'en prendre directement à Alice, mon point de vue à leur égard changerait sûrement.

✖ Me, Myself & I ✖

✖ Behind the screen ✖
Âge • /
Prénom ou pseudo • /
Comment as-tu connu le forum ? • Double compte
Comment trouves-tu le forum ? • /
Présence • /
Autre chose ? • /

image by consolation-prizes # code by shiya.



Avatar by Dee


Dernière édition par Gabriel Blackburn le Sam 16 Mar - 18:13, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soshanna L-K. Prinse
Little Hybrid
avatar

Messages : 648
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 28
Localisation : Forks

Do you know me ?
Clan: Hybride
Mes relations:

MessageSujet: Re: Gabriel Blackburn ¤ Fiche terminée   Jeu 14 Mar - 15:13

Bienvenue *hihi*

Jeremy Renner *-* trop beau en Hansel ^^




Soshanna Loreydana-Kayhina Prinse ♡
» Ҩ Fille Adoptive d'Alice et Jasper. A fui son "père" biologique, Aro. Est heureuse avec sa nouvelle famille. A le don de Téléportation. Indigo •• unbreakable.


©️ avatar; moi. gif; tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Blackburn
Co-admin
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 12/03/2013

Do you know me ?
Clan: Bloody Vampire
Mes relations:

MessageSujet: Re: Gabriel Blackburn ¤ Fiche terminée   Sam 16 Mar - 18:15

Merci Soshanna Wink

Et voilà, ma fiche est terminée Very Happy


Avatar by Dee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soshanna L-K. Prinse
Little Hybrid
avatar

Messages : 648
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 28
Localisation : Forks

Do you know me ?
Clan: Hybride
Mes relations:

MessageSujet: Re: Gabriel Blackburn ¤ Fiche terminée   Sam 16 Mar - 18:23

oh vais lire ^^ *oui oui j'aime lire les fiches des autres xD, c'est mon coté ancienne admin qui prends le dessus xxD *



Soshanna Loreydana-Kayhina Prinse ♡
» Ҩ Fille Adoptive d'Alice et Jasper. A fui son "père" biologique, Aro. Est heureuse avec sa nouvelle famille. A le don de Téléportation. Indigo •• unbreakable.


©️ avatar; moi. gif; tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gabriel Blackburn ¤ Fiche terminée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gabriel Blackburn ¤ Fiche terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LADY MASTERMIND ♠ Whatever Gets The Job Done [Fiche Terminée]
» Signaler une fiche terminée
» Matabei ASASUISEI - Shodaime Kazekage || Fiche terminée
» Fiche terminée ? Faites le nous savoir.
» J'arrive, pour vous voler dans les plumes | Gabriel | Fiche terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time of Shadows - Twilight RPG :: The Beginning :: Présentations-